CARNETS DE VOYAGE DELPHINE LAFON UNE ARTISTE A DECOUVRIR - lautremag.news

 Un véritable coup de cœur pour cette Artiste Delphine Lafon.

lautremag.news est allé à la rencontre de ses carnets de voyages… et nous vous la présentons :

Delphine Lafon, une artiste talentueuse d’une quarantaine d’années, née en champagne, mais vivant sur Marseille et y travaillant.
En 1994, elle obtient de la grande école Duperré de Paris, le diplôme supérieur de styliste de mode et de désigner textile aux arts appliqués. Delphine s’oriente alors tout d’abord dans la mode, devient fashioning designer pendant 17 ans. Puis c’est en 2013, après avoir fait un passage qualifiant aux beaux-arts en design d’espaces, qu’elle changera d’orientation. Delphine Lafon dessinera des espaces intérieurs et deviendra plasticienne, (artiste utilisant des techniques et des pratiques liées aux arts plastiques contemporains), métier qu’elle exerce aujourd’hui dans son joli atelier sur Marseille.Delphine Lafon a grandi au milieu d’une famille d’artistes, et a toujours évoluée dans le monde créatif de son père, architecte et ancien des beaux-arts. Egalement encouragée par sa famille pour faire de sa passion, son métier. Deuxième fille d’une famille de trois enfants, c’est à l’âge de 29 ans qu’elle quitte Paris pour rejoindre son mari Marseillais avec qui elle a fait 2 beaux enfants, le choix du roi, le fils et la fille de 11 et 12 ans. Artiste depuis son plus jeune âge, Delphine Lafon a commencé par exposer son travail, après la naissance de ses enfants. Sa maternité exacerbant son inspiration en la rendant encore plus florissante, d’un style gai, naïf et enfantin.
Delphine Lafon peignait des petits ours à la bouille attendrissante, destinés à décorer les chambres d’enfants. Ces toiles sont vendues dans les boutiques de naissance à Paris, Marseille, Miami, Florence, St Barth et même dans des concepts stores aux Galeries Lafayette. Delphine va peindre des tas d’animaux toujours au style naïf qui s’exposeront dans les ateliers et les hôtels.
Puis s’en suivra une période Street Art où Delphine Lafon mettra l’accent sur l’action physique de peindre sur des toiles gigantesques ou sur l’espace illimité. Elle dira que cela donne une dimension à la spontanéité gestuelle, destinée aux lofts (espaces atypiques).Déjà depuis sa plus jeune enfance, Delphine Lafon croquait les endroits qu’en famille elle visitait.
S’asseyant avec son père, crayon, pinceau et carnet à la main, devant un arbre ou une église, pour dessiner et capturer, l’instant présent. Delphine ayant depuis toujours réservé dans la maison familiale, un petit atelier qu’elle appelait « son petit coin de liberté » et elle y passait beaucoup de son temps libre. Quelques natures mortes réalisées par elle-même à l’âge de 7 ans sont accrochées chez sa maman. Son imagination a toujours été débordante et son style naïf pourtant au geste sur et très expressif exprime la nature positive. Sa palette de couleurs est joyeuse et éclatante, une main plutôt souple et leste. Delphine aime s’amuser à déformer la réalité. Elle utilise toutes sortes de techniques plastiques pour exprimer ses émotions sur le papier ou sur la toile. Elle nourrit depuis toujours une véritable fascination pour :
• Picasso qui savait si bien déformer la réalité,
• Matisse pour la sûreté de son trait,
• Les expressionnistes pour le transfert de leurs émotions dans leurs œuvres,
• Pollock pour le naturel de son geste
• Basquiat pour son style naïf et décalé.
Ces influences ont toujours guidé instinctivement son inspiration artistique en arts plastiques. C’est de se retrouver dans son petit monde à elle, celui où sa solitude lui suffisait, que son esprit et ses mains conjuguent leurs talents pour faire fructifier, prospérer et parler son imagination, ses rêves et sa créativité. Ce qui inspire le plus Delphine, c’est la nature, le silence, la mer, le chant des oiseaux et le bonheur. Delphine préfère laisser son histoire se raconter instinctivement, laisser son feeling se délecter doucement. Par contre elle a toujours son thème de départ qui lui sert de fil rouge. Exprimer sa joie de vivre, transmettre du bonheur et de la joie, de l’esthétisme et de la rêverie, sont les principaux souhaits de Delphine. Elle se laisse porter par la nature qui l’entoure même si cela peut paraître ou devenir abstrait. Évoluer dans ses inspirations aux rythmes du temps, de son expérience et de ses envies, c’est tout ce qui importe à Delphine.

Quelle est la définition d’un artiste pour Delphine ? Un artiste c’est un magicien, qui de rien fait apparaître une œuvre, un rêve, une pensée. Sa baguette magique c’est son pinceau, son crayon et son imagination.

Qu’est-ce que l’art pour vous ? L’art c’est une jolie rencontre entre le réel et l’irréel, le conscient et l’inconscient, le figuratif et l’abstrait. La finalité c’est le mariage et l’accomplissement du beau.

Les artistes ont-ils un rôle spécifique dans la société d’aujourd’hui ?
Ils font rêver le spectateur, lui offre une dimension autre que la réalité. Ils servent à dévoiler la part d’imaginaire qu’il y’a en chacun de nous.
Quels sont tes projets dans un avenir proche ?
J’aimerais publier mes carnets de voyages comme un récit d’aventures illustré, mélangeant photos, dessins et textes.
Où pouvons-nous vous découvrir prochainement ?
Dans mon atelier au cœur de Marseille.

AC

Photographe Christophe Battifero

 

 

Pin It on Pinterest

Shares
Share This