Fiers d’être entrepreneurs ! Être entrepreneur ne se subit pas. C’est un choix, un défi quotidien ! A la Cpme, nous faisons tout pour soutenir l’entrepreneuriat, nous mobilisons toutes les énergies, et travaillons en mode « Positif ». Nous partageons un enthousiasme à toute épreuve pour conduire les TPE et PME de notre territoire sur les chemins de la réussite. Notre vocation : les accompagner, les défendre et les représenter. Leur apporter la bouffée d’oxygène nécessaire dans un contexte économique et sociétal des plus asphyxiants. Dans cette optique, nous agissons sans cesse, à tous les niveaux, du local au national, auprès des différentes institutions et partenaires. Les chefs d’entreprise ont besoin de choses simples : du business, de la croissance et de la confiance ! Les 70 000 entreprises qui ont choisi de rejoindre notre réseau régional peuvent compter sur nos cellules d’experts, échanger sur leurs expériences et leurs difficultés lors de nombreux événements. La Cpme est aujourd’hui reconnue comme la 1ère organisation interprofessionnelle de défense des TPE, PME. Une reconnaissance que nous devons aux femmes et aux hommes engagés à nos côtés dans les territoires, dans les conseils d’administration ou les commissions ; nos 2 000 mandataires, les chargés de missions, les bénévoles impliqués, les permanents... Tous sont investis pour nos entreprises pour le développement économique du territoire.

Alain GARGANI, Président

CPME Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur

CPME Bouches-du-Rhône

 

Qu'est ce que la CPME ?

La CPME Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur, un acteur économique régional incontournable au service des entrepreneurs positifs.

La Confédération des Petites et Moyennes Entreprises Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur (CPME Sud) est la première organisation interprofessionnelle de défense des TPE, PME, starts-up, commerçants, artisans et professions libérales de la région Sud.

Engagée quotidiennement dans l’action, la CPME Sud et ses 6 territoires contribuent au dynamisme économique régional, accompagnent et soutiennent toutes les TPE/PME de la Région, en étroite collaboration avec les acteurs publics et privés du territoire. Partenaire social, elle représente les petites et moyennes entreprises et fait entendre leur voix tant dans les négociations paritaires qu’auprès des pouvoirs publics, en France et à l’international.

CHIFFRES CLES (au 31/12/2018)

Au niveau national
• 99,9% des entrepreneurs français sont des TPE-PME (source, INSEE 2016]
• 150 000 entreprises adhérentes et 3 millions de salariés
• 200 fédérations et syndicats de métiers
• 117 Cpme réparties en Unions Territoriales
Dans la région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur
• 6 territoires
• 70 000 TPE-PME-PMI adhérentes représentant 210 000 salariés
• 2 000 mandataires
• 600 événements
Dans les Bouches-du-Rhône
• 10 000 PME-PMI adhérentes
• 300 mandataires, chefs d’entreprise engagés représentent les intérêts des entrepreneurs dans les instances clefs.
• 6 commissions territoriales

DES MESURES OBTENUES RECEMMENT PAR LA CPME

Au niveau national
• L’allègement du compte pénibilité
• La possibilité de négocier des accords d’entreprise avec un employé non élu et non mandaté par un syndicat dans les entreprises de moins de 20 salariés. Dans les PME de 20 à 50 salariés, possibilité de négocier avec un élu du personnel
• Pour les TPE-PME de moins de 20 salariés, la possibilité de consultation des employés par référendum
• L’abaissement programmé de l’IS et le maintien du taux réduit de 15% pour les PME
• Le plafonnement des indemnités prud’homales.

LES COMBATS DE LA CPME

Au niveau national
• Mieux réguler l’économie collaborative
• Garantir le respect des délais de paiement
• Favoriser la fiscalité personnelle du dirigeant en cas de transmission familiale
• Accélérer la transition numérique des entreprises
• Infléchir la position du gouvernement sur la réforme de l’assurance chômage qui, via un bonus/malus, souhaite lutter contre les contrats-court, sans prendre en compte la réalité économique et les difficultés de recrutement des TPE-PME.
• Refonder de manière urgente et profonde le paritarisme, indispensable pour faire fonctionner la démocratie sociale.
Au niveau local
Programme CPME Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur

MANDAT 2019-2021 SOUS LA PRESIDENCE D’ALAIN GARGANI

En plus de ces combats menés aux côtés de la CPME nationale, plusieurs grands axes stratégiques guident les actions de la CPME Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur et de ses délégations départementales :

1. Conforter la position de la CPME Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur comme 1re organisation interprofessionnelle de défense des TPE et PME pour porter la voix de ces dernières auprès des acteurs économiques et politiques.

2. Faire rayonner les valeurs de la CPME Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur : L’humain au centre, l’unité, la proximité, l’engagement et le partage.

3. Proposer toujours encore plus d’actions collectives au bénéfice de nos 70 000 adhérents :

 « 1, 2, 3 Cap Réussite » : sur le plan de la FORMATION PROFESSIONNELLE du dirigeant, il s’agira de promouvoir la formation du dirigeant d’entreprise notamment aux côtés de son partenaire l’Agefice, afin que ses programmes répondent au mieux aux besoins spécifiques du dirigeant d’entreprise, et en proximité.
Cela passera par un diagnostic précis des besoins des chefs d’entreprise de notre réseau pour mettre en lumière les compétences nécessaires à l’évolution de leur activité et les aider à organiser et orienter leurs choix en matière de formation.
Ces diagnostics dits ‘’de positionnement’’ pourront par exemple concerner le RGPD, les achats responsables, les RH, la performance commerciale, etc.
De manière proactive, au travers de ses différentes délégations départementales, la CPME Sud souhaite promouvoir et valoriser le dispositif de formation afin qu’il soit encore plus utilisé par les entrepreneurs.
Au-delà des vecteurs de communication traditionnels, un site regroupant catalogue et calendrier des formations disponibles sur le territoire verra le jour afin d’inciter les chefs d’entreprise à se former. Un site d’e-learning pourrait également être créé afin de répondre aux contraintes de temps du dirigeant.