Qui n’a pas entendu parlé de Sessun, American Vintage, Kaporal… marques historiques au style urbain? Mais est-ce que nous savons, qu’elles ont été créées par des stylistes marseillais. Notre territoire reste très attractif, jusqu’à nous faire rêver d’un titre de capitale de la mode en Méditerranée.

Matthieu Gamet, Président de la Maison de la Méditerranée des Métiers de la Mode (MMMM), et directeur de la marque Kulte, affirme qu’il existe bien, un réel engouement pour Marseille. La cité phocéenne étant perçue comme un terrain encore possible et vierge.

Marseille s’apparente plus à une mode urbaine, sportive et différente de la luxueuse haute-couture parisienne.

Rappelons que le secteur de la mode compte tout de même plus de 19 000 emplois dans la région, la moitié à Marseille! A cela devrait s’ajouter quelque 600 emplois promis par le projet du Marseille International Fashion Center qui devrait ouvrir en juillet et accueillir 200 grossistes de tissus.

La Maison de la Mode forme également les futurs talents de demain et récompense chaque année 20 lauréats au concours du festival OpenMyMed, lancé en 2016. Cette première édition a été parrainée par Yacine Aouadi, un enfant des quartiers nord de Marseille devenu un talent de la couture.

L’invité d’honneur de 2017 sera le styliste Simon Porte Jacquemus, originaire de Mallemort et bien connu des shows parisiens. Une double exposition lui sera consacrée en mai au Mucem et au Musée d’art contemporain.

Ce festival a été élargi à 19 pays méditerranéens positionnant Marseille en tant que métropole de la mode du sud de l’Europe sur qui il faut compter. Les créateurs sont tous différents, jeunes et passionnés avec en commun le côté lifestyle, le soleil et la mer en partage.

Encore une preuve que la cité Phocéenne n’a rien à envier à la grande Paris. Marseille est en plein élan, dynamique se renouvelant sans cesse. L’avenir est au Sud !

KL

 

 

Pin It on Pinterest

Shares
Share This