Décidément, les événements ne manquent pas à Marseille depuis le mois de janvier. En ayant été choisie « Capitale Européenne du Sport » cette année, la cité phocéenne enchaîne les moments forts. Cela a commencé avec des festivités le mois dernier sur la Canebière. Personne n’a oublié les animations sportives qui se sont déroulées. Puis le changement de nom du stade Vélodrome par « Orange Vélodrome », nous en avions parlé dernièrement. « Et ce n’est pas encore fini, il y aura d’autres événements tout au long de cette année », glissait récemment Richard Miron adjoint aux sports de la ville de Marseille. Il ne s’est pas trompé puisqu’ils étaient nombreux l’autre jour au pied du stade Orange Vélodrome pour honorer un devoir de mémoire collectif qui dépasse largement le domaine sportif et la passion du football. Celle de René Dufaure De Montmirail qui est à l’origine de la création de l’Olympique de Marseille.

« C’est vrai qu’au début, c’était l’athlétisme qui était en avant, du rugby ensuite et des courses cyclistes même », se souvient Richard Miron. « Avec notre maire, nous faisons en sorte de montrer que notre ville est sportive et rendre hommage aujourd’hui au père-fondateur de l’OM est un moment inoubliable », dira entre autre Yves Moraine maire des 6e et 8e arrondissements. Dans la foulée, Jean-Claude Gaudin maire de Marseille « exulta » avec la verve qu’on lui connaît les convives pour raconter le parcours de cet homme exceptionnel pour la ville. Ayant grandi en Algérie, René Dufaure De Montmirail a étudié à Marseille. Amateur de sport, c’est à l’âge de 21 ans qu’il crée le Football Club de Marseille. Deux ans plus tard, il fonde l’Olympique de Marseille dont il sera le président de 1900 à 1902. « Sans lui, nous n’aurions pas notre OM aujourd’hui et nous devions marquer le coup, nous rappeler qui était cet homme aux grandes valeurs », précisa Jean-Claude Gaudin. Et de poursuivre : « Il fut aussi président régional de l’union des sociétés françaises de sports athlétiques, membres de la fédération des cyclistes de Marseille, de la société nautique et de bien d’autres clubs encore ». Il y a 100 ans le 9 février 1917, René Dufaure De Montmirail s’est éteint à l’âge de 41 ans. « Il est parti trop tôt mais dans sa générosité et sa passion du sport, il n’a pas soupçonné un instant l’impact que cela allait engendré sur notre ville », poursuit le maire de Marseille. Et de conclure : « Notre devoir était d’honorer sa mémoire et il doit être fier là-haut de voir que ses descendants et son arrière petit-fils Valeilles étaient présents ».

« C’est une grande fierté pour notre famille et en plus on m’avait dit que sa devise était : Droit au but », indique l’arrière petit-fils Valeilles. Comme quoi, il était déjà en avance rené Dufaure De Montmirail. Désormais sur ce parvis qui a connu bon nombre de transformations et de grands rendez-vous sportifs, une plaque commémorative y est apposée pour se rappeler…

Jean Philippe Martinez

Jean-Claude Gaudin

Jean-Claude Gaudin Stade Orange Vélodrome

A l'inauguration du parvis au  Stade Orange Vélodrome

Sur le parvis d’Orange Vélodrome

Jean-Claude Gaudin et Yves Moraine et Richard Miron

Jean-Claude Gaudin et Yves Moraine et Richard Miron

Stade Orange Vélodrome

Stade Orange Vélodrome

 

Crédits Photos Patrick Di Doménico

Pin It on Pinterest

Shares
Share This