Nous avons pu assister le 13 décembre  à une exposition photographique  consacrée au  groupe de rock Les Limiñanas dans un lieu atypique   au Lollipop Music Store (2, Bd Théodore Thurner – 13006).  Une  rencontre / dédicace et un DJ set exclusif de leur chanteur.
Le groupe fondé par Lionel et Marie Limiñana, couple à la ville comme à la scène, prouve sa fidélité à Marseille en venant y donner un des ultimes concerts de la tournée marathon « Shadow People ».
L’attente fut grande pour le public puisque leur dernière date dans la cité phocéenne remonte au 24 février 2017.

Autant dire une éternité pour des fans impatients de les voir défendre leur dernier album dans une configuration profondément remaniée par rapport à ce qu’ils avaient découvert au Poste à Galène puis à l’Espace Julien.

Un chanteur et guitariste a rejoint les six musiciens, donnant plus de puissance à l’ensemble, la prestation scénique a été revue avec de nouveaux jeux de lumière, et des invités prestigieux se sont parfois succédés sur scène (Anton Newcombe, Bertrand Belin, Pascale Comelade, Emmanuelle Seigner...).
Pour l’occasion, le Lollipop Music Store avait organisé une rencontre/dédicace permettant de retrouver :
• un DJ set de Lionel Limiñana, grand amateur de vinyles, qui mixa à partir de sa collection de 45T pour mettre les fans dans l’ambiance du concert,

•  l’exposition  « On Tour With The Limiñanas », série de photos de scène d’un photographe  de concerts marseillais ©Laurent Bruguerolle qui les a suivis à Marseille, Lille et Paris entre 2016 et 2018.

Dans ce lieu marseillais, entre le bistrot, le bar et le café, on pouvait croiser des personnalités hautes en couleurs cherchant dans des bacs, des vinyles à écouter.

Inspiré et atypique, une tendance en noir et blanc , des fans amateurs d'insolite, on se serait cru dans les années 60.

Ce lieu assume sa différence et fuit le banal,  incitant presque au come back de l 'esprit de ces années là, très rock 'n roll !

De belles photos noir et blanc sur les murs et des fans tous azimuts !

Crédits photos : Juliette Reouven

Journaliste : MF