MILLESIMES 2017 "LES BOUCHES DU RHONE" DÉPARTEMENT D'AMOUR DU TERROIR ! - lautremag.news

Marseille et son département sont connus pour la « Bonne mère », le vieux port, la bouillabaisse mais son agriculture est trop souvent oubliée.

Jeudi 9 février à 18 heures, au Silo, se déroulait une soirée autour des millésimes 2017. Une occasion d’aller à la découverte des vins de notre département.

Saviez-vous qu’il existe, dans les Bouches-du-Rhône, une multitude de domaines qui proposent des vins riches et variés ?

Cette soirée a permis aux professionnels de la restauration et de la distribution de découvrir ce magnifique travail effectué par les vignerons. L’objectif ? Faire connaitre ces produits et montrer que nos vins n’ont rien à envier aux autres.

Dans ce joyau architectural de la cité phocéenne, Jean-Claude Pellegrin (Elu de la Chambre d’Agriculture des Bouches-du-Rhône en charge de la viticulture), Marie-Pierre Callet (Vice-présidente du Conseil départemental 13, délégation Viticulture), Claude Rossignol (Président de la Chambre d’Agriculture des Bouches-du-Rhône), Gisèle Marguin (Présidente d’Honneur de l’Association des Sommeliers Alpes-Marseille-Provence) et Guillaume Sourrieu (Chef étoilé du restaurant l’Epuisette à Marseille et parrain de l’événement) accueillaient les principaux protagonistes essentiels à la vie d’un produit artisanal comme le vin.

Mais comment les faire sortir de l’ombre ? Tout d’abord l’idée est de créer une synergie entre les producteurs et les distributeurs. A noter également l’engagement du Conseil Départemental dans l’installation, la promotion et la valorisation, les problématiques sanitaires et dans la recherche et le développement. Enfin, à travers l’Œnotourisme, afin de faire connaitre au plus grand nombre l’existence de ces produits.

En vue de soutenir ces initiatives, nos équipes vont sillonner pour vous les routes du département afin de vous faire découvrir et vous présenter au mieux notre terroir vinicole. D’ici peu, vous pourrez donc tout savoir sur le vin de notre département.

 

Manon Quenehen

Crédits photos Patrick Di Doménico

Pin It on Pinterest

Shares
Share This